header5.JPG

Mardi 04 décembre.

La nuit sur le parking du visitor center a été plutôt bruyante.

Départ efficace. Aujourd'hui, on passe la frontière pour retourner au Mexique.

Comme toujours aux U.S.A, il n'y a pas de douane américaine en sortant du pays. On arrive directement sur les douanes mexicaines.

Or, nous devons rendre les papiers de notre visa I94.

On descend donc la G Avenue pour tourner à droite dans 1st Street et se garer dans la rue près de la douane US.

Le stationnement n'est autorisé que 30 minutes, ce qui est largement suffisant pour rendre les visas.

Étant les seuls à entrer dans la douane en sens inverse, on est vite remarqués par un douanier chargé d'inspecter les véhicules. Après lui avoir expliqué pourquoi nous sommes là, il détache les papiers de nos passeports et nous pouvons repartir sans passer par les bureaux. En plus, on a presque droit à un sourire. Cette sortie des U.S.A. se fait tout en douceur.

De retour au camion, on remonte l'Avenue G. L'accès aux douanes mexicaines se fait par une route bien précise avec des forces de polices (douanes, sherrif, armée...) tous les 500m.

On tourne donc à gauche sur 6th Street, puis encore à gauche sur American Avenue. Ensuite, il n'y a plus qu'à suivre les panneaux : à droite sur 5th Street puis on suit les flèches jusqu'à la frontière.

Avant de passer au Mexique, on passe à travers une batterie de caméra US qui nous prend sous toutes les coutures.

Enfin, ... BIENVENIDOS A MEXICO !

Nous quittons Douglas pour entrer à Agua Prieta.

Les douaniers sont souriants et nous souhaitent la bienvenue. On se gare sur les places exigües pour l'inspection du véhicule.

Ayant l'importation temporaire du véhicule de 10 ans, l'inspection est très rapide. Vérification des numéros du véhicule, un petit coup d'œil à l'intérieur et on nous dirige vers les bureaux pour faire les visas, tout ça avec le sourire. C'est ça le Mexique.

Il faut prendre à droite et ensuite se garer sur le premier parking à droite gardé par un gardien.

À 8h du matin, il n'y personne. Les agents des douanes s'installent juste dans les bureaux. On discute un peu avec l'agent de la sécurité qui s'ennuie ferme. Enfin, après 10 minutes, une douanière apparaît derrière la vitre. C'est aussi ça le Mexique. Faut pas être pressés.

Le visa de 6 mois a augmenté. Il coûte maintenant 533 pesos par personne.

La douanière est sympa, elle remplit d'elle-même nos formulaires.

Petit tour au Banjercito, de l'autre côté de la pièce pour régler les visas par carte bancaire, puis retour vers la douanière avec toutes les copies fournies par le Banjercito pour compléter les visas et tamponner nos passeports.

En une demie-heure, tout est fait.

BIENVENIDOS A MEXICO !

 
Laissez vos commentaires surCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.ouNotre page Facebook