header6.JPG
Le Coin des Voyageurs

Amérique du Nord

 

Nous complèterons cette page au fur et à mesure du voyage

 
 

Assurances

U.S.A. - Canada

Grâce au groupe de discussion Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., nous avons trouvé un assureur américain en juillet 2016 qui a assuré le camion pour un an, pour le Canada et USA. Il s'agissait de Aaron Thun de PROGRESSIVE : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Nous avions une adresse postale aux Etats-Unis (celle d'une amie), mais il a utilisé l'adresse de son agence.

Le coût était de $ 365 US/an. Il aurait été de $ 201 US si nous avions été mariés.

Lorsque nous avons voulu nous réassurer en 2018, cet assureur, ni aucun autre d'ailleurs, n'a pas voulu nous réassurer à cause d'un changement dans la politique générale des assureurs.

Nous avons finalement réussi à nous assurer, directe en ligne avec Progressive. Tous les détails sur la marche à suivre dans 2018/03/19 Récapitulatif de nos recherches d'assureurs aux USA et démarches en ligne chez Progressive

À noter, qu'on ne s'étaient pas inscrits en ''RV only'', mais d'autres voyageurs l'on fait depuis et cela marche très bien, sans avoir ensuite à déclarer un ''intend to reside''.

 

Mexique

Toujours grâce au groupe de discussion Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., nous avons trouvé en janvier 2017 un assureur américain basé à San Diego en Californie qui assure les véhicules pour le Mexique, à la journée, pour six mois ou un an. Il s'agit de Baja Bound. L'assurance se souscrit directement en ligne.

Nous avons pris une assurance au tiers de six mois qui nous a coûté 169,14$US (en 2017).

Ensuite, il faut trouver un endroit (une Public Library par exemple si vous êtes aux USA) pour imprimer le contrat en deux exemplaires. L'un va dans le véhicule, l'autre reste avec nous.

 

Cartes routières

Nous avons le Road Atlas - North America de Michelin, acheté en France.

Sur GPS. Oui, on en a un maintenant ! J'y ai téléchargé des cartes que l'on trouve gratuitement sur Open Street Map

On aussi l'application maps.me sur le téléphone (sans carte sim) que nous avons acheté en Fance. Il suffit d'activer la "localisation" du téléphone. Lors d'une connexion Internet, on télécharge l'application et la/les cartes nécessaires. Puis, on peut se repérer avec, sans avoir besoin d'une connexion internet ou d'un réseau téléphone, sans difficulté comme avec un GPS. Très pratique.

 

Contrôles phytosanitaires

Aucun au Canada.

Aucun dans l'est des Etats-Unis.

Au mexique, il y a des contrôles pour l'entrée de fruits et légumes dans certains états. Par exemple, en prenant le ferry de Mazatlán (Sinaloa) à La Paz (Baja California Sur) on n'a pas le droit d'importer des pommes, citrons ou poires en Baja. Mieux vaut dans ce cas, consulter le site I-Overlander qui précise généralement où se trouvent les contrôles avec des petits triangles rouges sur la carte.

 

Eau

Au Canada, les offices de tourisme sont souvent un bon endroit pour trouver de l'eau. On trouve aussi des robinets d'eau dans les parcs nationaux et provinciaux. L'eau n'y est pas toujours de bon goût même si potable. Dans l'ouest canadien, il y a des "dump station" gratuites.

L'application I-Overlander reste une référence pour trouver des points d'eau gratuits.

Aux Etats-Unis, on peut parfois trouver de l'eau potable sur les rest areas. Nous avons surtout rempli le réservoir servant à la cuisine et la vaiselle dans des campings et des dump station (parfois payantes 3à5$US). Pour boire, on a préféré remplir nos bidons de 10L aux spring water fontains que l'on trouve dans des Walmart ou sur des stations essences pour un coût de 0,25 à 0,37$US/gallon soit environ 6 à 8 centines du litre.

L'application I-Overlander reste encore une référence pour trouver des points d'eau gratuits.

Au Mexique, on peut parfois remplir son réservoir d'eau dans les stations essences. Afin de ne pas contaminer notre réservoir d'eau potable, nous avons décidé de ne consommer que de l'eau purifiée.

Il y a des boutiques de traitement d'eau purifiée Agua Purificada dans quasiment chaque village au Mexique. Pas évidente à trouver, on demande souvent au livreur d'eau croisé sur la route si on peut lui prendre 3 ou 4 garafon. Sinon, il y a toujours une petite boutique qui vend des "garafon" d'eau purifiée de 5gallons/20L.

Nous avons choisi d'acheter un garafon plastique de 20L dans une agua purificada. Il nous en a coûté 50pesos (cela peut monter à 80pesos et plus). Ensuite la recharge de 20L d'eau coûte de 5 à 20 pesos directement dans les Agua Purificada et peut monter à 35pesos lorsqu'on achète la recharge d'eau de marque dans un magasin.

Nous notons chaque point d'eau bonne et potable que nous rencontrons sur la route sur l'application Maps.me. Si ces points vous intéressent, vous pouvez nous les demander par mail surCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et nous vous les enverrons.

 

Gaz

Au Canada. Achat d'une bouteille de 8kg chez Walmart, à Halifax. $72.40 CAD. Ensuite, on peut l'échanger contre une autre pour $32,60 CAD (prix de 2016).

Aux U.S.A. échanger contre une autre bouteille dans les Walmart ou Lowes, entre 16,89 et 19,97$US.

Au Mexique, on fait recharger nos bouteilles directement dans des stations de gaz. Attention, toutes n'ont pas l'embout adaptable pour les bouteilles US, mais on trouve toujours une station sur L'application I-Overlander.

Nous notons chaque point de gaz que nous rencontrons sur la route sur l'application Maps.me. Si ces points vous intéressent, vous pouvez nous les demander par mail sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et nous vous les enverrons.

 

Laveries

Au Canada, il y a des "laundromatic" partout. Se dit Buandrie au Québec.

Aux Etats-Unis, les laveries se disent "Landromat" ou le plus souvent "Coin Laundry". On a aussi trouvé une "Washateria". En général, c'est 2,5$ la petite machine et 4$ la grande. Le sèche-linge coûte 0,25$ les 4 à 8 minutes.

Au Mexique, une laverie se dit ''Lavanderia''. On peut en trouver des self-service, mais généralement une dame la fait pour vous. Le prix est alors au kg, entre 10 et 20 pesos le kg. Ils ajoutent quasiment systématiquement du chlore (chloro), de l'assouplissant (suavitel), et du parfum en spray (perfuma) au moment du pliage. On leur précise souvent si on en veut ou pas (les vêtements de rando supportent mal le chlore et l'assouplissant).

On trouve toujours des laveries sur L'application I-Overlander.

Nous notons chaque Laverie que nous rencontrons sur la route sur l'application Maps.me. Si ces points vous intéressent, vous pouvez nous les demander par mail sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et nous vous les enverrons.

 

Logiciels à prendre

On n'y pense pas forcément avant mais quelques petits logiciels libres et gratuits nous facilitent la vie en voyage :

- Light Image Resizer permet de réduire les photos en paquet selon le format choisi en quelques clic

- PhotoFiltre et GIMP permettent de retoucher et recadrer les photos

- Quick Media Converter de CocoonSoftware permet de réduire les vidéos au format souhaité

- Skype permet de rester en contact visuel (et téléphonique à bas coût si nécessaire)

 

Médicaments - vaccins

12 mois de pilules et de fer prescrits par le médecin. Du paracétamol, du Smecta.

Côté vaccins, on est à jour.

Au Mexique, Lise est allée voir un très bon gynécologue

Le Docteur Rogelio Eduardo Bazan R. a son cabinet situé Calle Navarro 1620 (entre Durango and Chiapas) (24.141018,-110.309171) à La Paz, en Baja California Sur.

En arrivant un samedi, elle a eu un rendez-vous le mercredi suivant. Les heures d'ouvertures du cabinet varient en fonction des rendez-vous, mais c'est en général entre 11h et 14h, puis 16h et 20h. Pour celles que ça intéresse, son téléphone est (124 01 11) et son e-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Franchement, c'est le meilleur gynéco qu'elle a jamais rencontré. Il a tout l'équipement nécessaire, c'est propre, neuf (on porte même un blouse tout le temps de la consultation !) et il explique tout en espagnol ou anglais, au choix.

La consultation coute 1000 pesos (environ 50€) et le frotti 500 pesos (env. 25€).

Elle a aussi dû se faire implanter des couronnes. Deux à trois fois moins cher qu'en France, le travail n'est pas toujours au rendez-vous. Mais il a quand même de bons dentistes dont vous trouverez les références sur I-OVERLANDER.

 

Passages frontières

Entrée aux USA.

Nous sommes rentrées 3 fois aux USA. 2 fois par le nord et une fois par le sud.

Nous avons choisi de ne pas prendre de visa B1-B2. Il est possible de rentrer sur le sol américain avec un visa d'immigration de 3 mois délivré à la frontière.

Nous n'avons pas non plus fait l'ESTA. Obligatoire quand on arrive par avion, il ne l'est pas quand on voyage par voie terrestre (https://help.cbp.gov/app/answers/detail/a_id/1258/~/esta---traveling-to-u.s.-by-land)(infos de 2016)

Pour n'avoir qu'un visa de 3mois, il nous fait remplir le formulaire I-94W (https://www.cbp.gov/travel/international-visitors/i-94-instructions) qui enregistre l'arrivée de tous non-immigrants sur sol américain. Ce formulaire permet d'obtenir un "Visa Waiver", un visa touristique temporaire de 3 mois.

Après recherche sur le web (http://www.immihelp.com/visa-waiver-program/restrictions.html), j'ai trouvé qu'on peut avoir ce visa plusieurs fois mais c'est à l'appréciation de l'officier des customs à chaque entrée.

Un formulaire I-94W coûte 6$ par personne. Donc, prévoyez des dollars US en cash avant de passer la frontière.

Les infos demandées sur ce formulaire sont celles demandées habituellement : nom, prénom, adresse en France, n° de passeport, etc. On vous demande si vous avez de l'alcool, des armes, si vous avez voyagé dans certains pays dernièrement. Et on vous demande aussi de noter la première adresse où vous allez dormir. Pour cela, on se renseigne avant sur internet et on note le premier RV Park qu'il y a dans le coin avec son adresse et son numéro de téléphone. Pas besoin de préciser combien de nuits on reste, même si on n'y va pas.

Le véhicule est inspecté sans vous.

Si tout se passe bien, au bout d'une heure trente, vous pouvez circuler sur le sol américain.

Vous pouvez lire le détail de nos trois entrées aux USA 2016/10/28 Entrée aux U.S.A. , 2018/03/13 Retour aux Etats-Unis et 2018/09/07 Retour aux USA

Attention !!! Lorsque vous sortez du pays, vous devez impérativement remettre le papier du visa aux douaniers américains avant de sortir, ce qui n'est pas forcément évident car généralement, on arrive directement à la douane canadienne ou mexicaine sans passer la douane américaine qui ne prend en charge que les entrants dans le pays. Cela se fait tout de même.

Entrée au Mexique

Autant la plupart des douaniers américains ne sont pas sympas du tout, autant on a toujours trouvé des douaniers mexicains sympas.

Pour la "migracione" la douane mexicaine se passent sur trois guichets : migracione, copias, banjercito (la banque ou payer le visa de 6 mois) puis retour à la migracione.

A la migracion, il y a un document à remplir par personne. Puis, il faut aller au banjercito pour payer le visa (500 pesos/personne (environ 25 euros) en 2017). On le règle directement avec la carte bleue. (Au cas où, on avait retiré des dollars américains !). Garder précieusement le ticket car il peut vous être demandé à la sortie du territoire. Sinon, il faudra re-payer la même somme.

Pour une première entrée sur le territoire, il faut ensuite déclarer le véhicule.

Babé s'est débrouillé comme un chef pour expliquer au douanier que TiNéfant est une "casa rodante" même si ce n'est pas mentionné sur la carte grise. Ils se sont rend tous les deux vers TiNéfant pour vérifier les numéros du véhicule et voir que c'est bien une maison roulante.

Le jeune douanier, sympa et compréhensif, nous a accorde les dix ans d'importation temporaire alloués aux camping-cars. Cool, pas besoin de déposer 400$ de caution. On a fourni les photocopies demandées (carte grise, passeport et permis international du propriétaire) puis on a réglé directement l'importation du camion, soit 1271,94 pesos (environ 60 euros)(en 2017). Il faut la payer avec une carte de crédit au nom du propriétaire du véhicule.

Tout ça prend un petit bout de temps. Il faut déclarer ce qu'il y a dans le camion, signer des papiers. On a bien fait d'arriver tôt (8h)car une file s'est rapidement formée derrière nous.

Le douanier nous donne enfin tous les papiers et le sésame : l'autocolant d'importation temporaire de dix ans à coller au milieu, en haut du pare-brise.

Fini avec la paperasse. Reste à passer l'inspection du véhicule.. ou pas.

Normalement, on doit ressortir avec le camion et passer par un portique. Si la lumière est verte, on passe sans inspection. Si la lumière est rouge, inspection.

Etant entrés 4 fois au Mexique, on a eu les deux cas de figures, de l'inspection légère à la plus longue avec le passage au scanner. Dans tous les cas, il faut juste prendre son mal en patience et bien penser à déclarer les fruits et légumes, alcool, etc.

L'avantage avec l'importation temporaire du véhicule de 10 ans, c'est qu'ensuite, il n'y a plus besoin de faire la paparasse pour le véhicule quand on revient dans le pays. Le douanier vérifier le papier, le sticker, les numéros de série du véhicule et fait ou non une inspection. Il n'y a ensuite qu'à faire la migracione.

Entrée au Canada

Pour visiter l'ouest canadien, nous sommes entrés dans le pays par l'une des frontières terrestres de Vancouver. Cela a été le passage frontière le plus rapide que l'on ait fait. 5 minutes. Vous pouvez en lire les détails 2018/05/04 Passage frontière au Canada en 5 minutes chrono

 
 

Police

Rien à signaler au Canada.

Aux Etats-Unis, présence très importante des forces de l'ordre (sherrif, state patrol, police, ...).

Alors qu'on allait partir, une sherrif nous a délogé vers 20h d'un parking interdit de stationner "after dark" dans la ville de Marathon, sur les Keys en Floride. Se garant sur le K-mart (il y avait déjà des CC), on se fait à nouveau déloger par un autre sherrif. Et on a eu un contrôle de police pour avoir pris une dump station en sens inverse. Les détails : 2018/10/05 De Devil's Tower aux Badlands

Au Mexique, contrôle de la police et des militaires sur la route. Soit ils laissent passer, soit ils demandent les papiers et fouillent le véhicule. Cela s'est toujours bien passé, à part deux petites tentatives d'arnaque ... 2017/04/04 Arnaque policière et 2017/04/09 Tentative d'arnaque policière... encore

 

Prix

Canada : 1/3 à 2 fois plus cher qu'en France. Pas de grande qualité. Diesel à environ 0,85 euros/L.

Etats-Unis : aussi cher qu'en France. Diesel à environ 0,50 euros/l (2,25$US/gallon en moyenne)

Mexique : 25 à 50% moins cher qu'en France. Diesel à environ 0,85 euros/L (18 pesos/L)

 

Traversée Europe/Canada

Nous avons décidé de faire transporter le camion vers le Canada avec Seabridge, une compagnie maritime allemande réputée sérieuse.

Le départ se fait tous les mercredis du port d'Anvers, en Belgique, pour arriver deux semaines plus tard à Halifax, au Canada.

SeaBridge

Wilhelm-Heinrich-Weg 13

D-40231 Düsseldorf

Tel.: +49 (0) 211 / 210 80 83

Fax: +49 (0) 211 / 210 80 97

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

www.Sea-Bridge.de

Lorsque nous avons réservé le transport du camion avec Seabridge en mars, le devis s'élevait à 2283,28€. Il faut en effet compter 44€ du mètre cube (TiNéfant fait 7m de long, 2m de large et 2,75m de haut soit 38,5 mètres cube), plus diverses taxes carburant et portuaires.

En avril, Seabridge nous a annoncé que le devis augmentait de 200€. La compagnie de transport a en effet revu ses tarifs et le prix du mètre cube passe de 44 à 47€. S'y ajoute une augmentation des frais de douane et de port (en rapport avec le cours du dollar), ainsi qu'une diminution du prix du carburant, ce qui donne une facture de 2421,64€.

Que ce soit pour Anvers ou Halifax, Seabridge donne de bonnes indications sur comment emmener et récupérer le véhicule.

Nous sommes arrivés trois jours plus tôt à Halifax. Le lundi, nous sommes allés chez le transitaire qui nous a dit de repasser le lendemain car les papiers n'étaient pas prêts pour cause de 4 juillet (le bateau est américain). Du coup, nous avons fait les papiers vers eux le mardi après-midi ainsi que les "Customs" dans la foulée. Seabridge dit de le faire le mercredi matin, mais il vaut mieux le faire avant car il y a déjà beaucoup de monde à 8h au port et la paperasse là-bas prend longtemps. Voir nos articles du blog pour plus de détails.

 

Pour l'avion, le trajet le plus simple et le moins cher pour aller à Halifax le jour de notre départ était Paris-Francfort/Francfort-Halifax avec les compagnies Lufthansa et Condor.

1099 Euros l'aller simple pour deux personnes le samedi 2 juillet.

On conseille de prendre la classe Premium pour 100 Euros de plus par personne. Beaucoup plus d'espace pendant les 7 heures de vol.

Pas de problème ni de questions à la douane parce qu'on n'avait que des allers simples.

 

Nous avons pris un petit hôtel à Halifax, le Novel Stay, que j'ai choisi pour sa cuisine commune et son prix "raisonnable" de $80 CAD par nuit (+ 15% de taxes). En plus, il est en plein centre ville, juste à côté de tout (transitaire, parcs, supermarchés...)

 
 

Wifi

Canada : wifi libre et gratuit au Walmart, MacDo, stations essences, offices de tourisme. Très facile d'en trouver contrairement à en France.

Etats-Unis : wifi libre et gratuit au Walmart, MacDo, offices de tourisme (souvent de très bon débit) et dans les Public Library (libre d'accès et gratuit).

Mexique : wifi libre et gratuit au Walmart, MacDo. Il y a aussi des "cyber" où l'on peut se connecter par câble ou wifi pour environ 10 à 15pesos de l'heure.