header5.JPG

3. Parque Nacional Chaco

Milieu :

Chaco humide

Description :

Sur la ruta 16, prendre la ruta 9 en direction de Colonia Elisa. Passer cette ville et aller jusqu’à Cap. Solari. Le parc national Chaco est indiqué dans le village. Suivre les panneaux. Il y a 6km de piste de terre jusqu’à l’aire de camping qui se situe au poste des guadaparques.WC, douche chaude et électricité. Fogones. Eau potable. C’est gratuit mais on peut faire une donation (il y a une petite boite).Nombreux sentiers, belles forêts et lagunes. L'aire de camping en elle-même est déjà pleines d'oiseaux et les caraya y font parfois un tour.

Oiseaux :

Purplish Jay Black-Collared Hawk Great-Rufous Woodcreeper Green-Winged Saltator Lineated Woodpecker Cream-Backed Woodpecker Pale-Crested Woodpecker Crane Hawk Giant Wood-Rail Blue-Fronted Parrot Squirrel Cuckoo Sooty-Fronted Spinetail Pale-Breasted Spinetail Great Antshrike

Mammifères :

Black Howler Monkey, Brown Brocket Deer, Tayra. C'est aussi un bon spot à Puma, il parait, mais on ne l'a pas cherché.

Commentaire :

Quasiment en bord de nationale, il ne faut rater l’occasion d’y passer quelques jours. Le parc couvre une chouette forêt et un grand ensemble de banados. Il y a une aire d’acampamente organizado avec tout ce qu’il faut et rien qu’en faire le tour vous permettra de rencontrer le Purplish Jay, le Great-Rufous Woodcreeper, les Lineated et Cream-Backed Woodpecker et plein d’autres. En bonus, le soir, les mono caraya donnent de la voix tout près et on a même eu droit à un Black-Collared Hawk qui venait se poser juste à l’arrière du camion tous les soirs.
Evidemment, tout un réseau de sentiers parcourt le parc. Ils ne sont pas tous ouverts au public mais, en négociant un peu avec les gparques, on peut aller partout. Bien sûr, il y a des piafs dans tous les coins et c’est aussi un bon spot pour les mammifères.

 
Pas de photos de paysages car Lise n'aime pas les moustiques.