header9.JPG

Samedi 03 novembre.

Babé comptait bien faire une grosse balade aujourd'hui. Mais en arrivant au départ du sentier, celui-ci s'avère payant.

Adieu la balade, on reprend la route pour arriver en milieu de matinée à Kanab, connue pour sa lotterie dominicale permettant de visiter gratuitement les "Waves", superbes formations rocheuses ayant un accès limité en nombre de touristes.

Les plans de la journée étant tombés à l'eau, on se rabat sur la Public Library (37.054379,-112.528176) et son excellent wifi qui me permet enfin d'uploader mes médias.

Heureuse surprise, on y retrouve Claude et Marie-Jo que l'on avait croisé à Moab.

Ils veulent tenter leurs chances à la lotterie demain. Nous préférons passer notre tour et leur souhaitons bonne chance et bonne route pour la suite.

Bivouac tranquille en bord de rivière à la sortie de la ville (37.078722,-112.540395).

Dimanche 04 novembre.

J'aurais bien aimé voir Brice Canyon mais, le temps nous manque. On se décide donc de suivre la route et de traverser, ainsi, le Zion National Park.

Dans notre immaginaire, Zion est un tout petit parc, donc peu fréquenté. On découvre avec effarement qu'il s'agit en fait du deuxième parc le plus fréquenté des Etats-Unis !!!

On entre dans le parc côté est, ce qui nous permet de disfruter les magnifiques formations rocheuses le long de la route.

Dommage que le temps soit si couvert. Il ne se dégagera qu'en sortant du parc.

 

Babé comptait bien se faire de grosses balades, mais cette fois-ci, c'est la perspective de devoir prendre un shuttle pour se rendre au départ des sentiers qui l'en dissuade ... en plus du froid de canard qu'il fait dehors.

Il y a en effet tellement de monde dans ce parc qu'il n'est pas possible d'accéder directement aux sentiers.

OK, par l'intérieur, c'est pas possible. Mais en passant par la route extérieure, la Kolob road, il y a d'autres sentiers accessibles.

On se pose sur un BLM au début de la route (37.220506,-113.161966) pour y passer la nuit.

Le lendemain, nous prenons la route qui serpente à travers la montagne jusqu'au Kolob Reservoir. Le Lewis Woodpecker y a en effet été vu et il voudrait le revoir.

Un "charmant" panneau "No Trespassing" l'en dissuade rapidement.

Il faut dire qu'en dessous est écrit en rouge "Violators will be shot survivors will be shot again", c'est à dire : les contrevenants seront abattus les survivants seront encore abattus.

Très poétique !

Puisqu'on est en plus en période de chasse, mon Bel Homme ne tente pas sa chance. De toute façon, il n'y a plus l'ombre d'un woodpecker dans le coin. L'hiver est bien là (on le sent bien avec son vent glacial) et ils sont partis vers de plus chaudes contrées.

Privé une nouvelle fois de balade de si bon matin, Babé renonce tout bonnement à randonner dans le coin.

On rebrousse chemin et on prend la direction du Nevada. Prochain objectif : Las Vegas.

En traversant la petite ville de Washington, on s'arrête faire quelques courses sur un Walmart. Là, un 4x4 cellule immatriculé 87 est garé sur le parking !

Je croise la famille qui l'occupe en me rendant au magasin et on se retrouve à papoter (Babé nous rejoint peu de temps après) toute l'après-midi.

Julien, Salouah et leurs deux enfants, Les Panam Panam, sont en voyage pour au moins un an en Amérique du nord, centrale et sud.

On papote bien et on se retrouve à quitter le Walmart en fin d'après-midi.

Pas le temps de pousser jusqu'à Las Vegas. On se pose sur un BLM à l'écart de l'autoroute mentionné sur I-Overlander. Il y a plusieurs spots. On en choisit un sans voisin (36.85375,-113.970215) et passe une nuit assez calme, compte tenu de l'autoroute toute proche, et plutôt chaude à 556m d'altitude. Dernièrement, on bivouaquait à plus de 1000m d'altitude et les nuits étaient vraiment fraîches.

 
Laissez vos commentaires surCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.ouNotre page Facebook