header1.JPG

Lundi 01 octobre.

Une superbe journée s'annonce. Le ciel est complètement dégagé et il y a déjà une bonne vingtaine de photographes qui attendent le lever de soleil à Mormon Row Viewpoint (43.672459,-110.664526).

C'est ce qui nous frappe le plus dans ce parc. On n'a jamais vu autant de photographes paysagistes et animaliers faire le planton pour attendre LA bonne photo et apparemment, ici, c'est un bon spot paysager.

Bref. Pour nous, c'est avant tout un spot potentiel pour voir la Greater Sage-Grouse que Babé cherche depuis une semaine. Hier, la ranger du visitor center nous a dit qu'on avait de bonne chance de la voir par ici, alors...

On vient juste d'arriver et le soleil n'est pas encore levé qu'on fait notre première chouette obs du matin : un Buck qui avance très rapidement, au loin, à la lisière des arbres.

 
Buck au petit matin près de Mormon Row Viewpoint :
 

Musique: FREE Creative Commons License TENDERNESS by https://www.bensound.com

Babé part aussitôt dans sa direction, dans l'espoir de faire quelques photos. Et il fait bien car le Buck va croiser le chemin juste devant lui, sans s'arrêter.

Mardi 02 octobre.

Dans les "épisodes" précédents, Babé avait découvert avec dépit que le sentier menant au Mount Washburn était fermé pour cause de rénovation. Or, comme il est un peu entêté, il veut absolument tenter de le faire avant de partir du parc.

La solution qu'il a trouvé est d'attaquer le sentier par le sud via le sentier de Seven Mile Hole.

Nous partons donc avant l'aube afin de se garer sur le parking d'Inspiration Point (44.724671,-110.469785), non loin du départ du sentier.

Le lever de soleil est flamboyant.

Comme bien souvent, lorsqu'on part vers un endroit qu'on ne connaît pas, on est agréablement surpris en arrivant.

Jeudi 04 octobre.

Comme annoncé, le temps est couvert. Mais heureusement, il ne fait "que" pleuvoir.

La route nous fait remonter jusqu'à Billings, où l'on refait les pleins dans un Walmart de sa banlieu, puis redescente vers le Wyoming.

Cette partie du Montana n'a rien à nous offrir à part des collines pâturées et des champs sous un ciel gris et parfois pluvieux.

Parfois, on aperçoit quelques pronghorns, mais côté animaux sauvages, c'est tout ce qu'il reste à voir. La "Civilisation" a décimé le reste... pour le remplacer par des fermes et des vaches.

Le Wyoming n'offre guère mieux, si ce n'est un peu plus de soleil en fin de journée.

Vendredi 12 octobre.

Lever la tête enfarinée.

On prend la route, bien décidés à s'avancer un maximum pour rejoindre le parc national Great Sand Dunes dans le sud de l'état.

Toutefois, les vallées qu'on emprunte sont entourées de superbes sommets enneigés.

Babé résiste aux premiers (enfin, il n'arrive pas à faire plier Coucoux...), mais finit par craquer en début d'après-midi.