header5.JPG

Vendredi 28 décembre.

Nous quittons notre joli bord de falaise pour faire le plein d'eau à Golfo de Santa Clara (31.684413,-114.496501) pour 10 pesos le garafon.

Le passage de l'état de Sonora à celui de Baja California se fait sans soucis avec un contrôle militaire de routine (D'où venez-vous ? Où allez-vous ?).

Petite "mésaventure" du jour, des policiers tentent de nous soudoyer de l'argent en passant dans un village.

Babé, comme tous les villageois, a grillé ce qui était plus ou moins un stop juste devant des policiers municipaux qui prenaient leur petit-déjeuner dans une gargotte en bord de route.

Ils nous ont rattrapés et ont ensuite tenté de nous mettre une contravention, parlant d'abord d'aller au poste de police puis de payer directement en cash. Mais Babé s'est débrouillé comme un chef en disant qu'il n'avait que la carte de crédit et qu'il allait les suivre jusqu'au poste de police, ce qui les a vite fait renoncer.

Retour donc sur la route bordée de champs puis de salars.

Bel Homme se voit déjà bivouaquer au bord de l'un d'eux... mais après avoir pris une piste chaoteuse, celle-ci s'arrête brusquement, coupée par un bras en eau du salar.

Retour en marche arrière jusqu'à la route.

Après un nouveau contrôle militaire de routine, on fait une centaine de km supplémentaires avant de se poser dans le désert à l'écart d'une piste (31.25731,-115.331544), ce qui est aussi très sympa comme spot dodo.

D'ailleurs, Babé va tout de même voir un salar en allant se promener dans le désert le lendemain.

Nous décidons de passer la fin de l'année dans le Parque Nacional Constitución de 1857, espérant trouver un peu de fraîcheur et de bois pour faire notre traditionel feu de réveillon.

Une fois quittée la route, la piste qui mène au parc est bumpy et poussiéreuse. Il y a un camping officiel dans le parc, mais il y a déjà beaucoup de musique dans l'air...

On décide de se poser avant l'entrée du parc, dans la forêt, sur l'un des quelques spots un peu plat en bord de piste (32.030687,-115.932871).

Il y a beaucoup de passage dans la journée mais la nuit est très tranquille.

Babé nous constitue un gros tas de bois pour le soir du 31.

Durant ses balades, il prend quelques photos de Pinyon Jay (= Geai des pinèdes)...

. et de la Ferruginous Hawk (= Buse rouilleuse).

À près de 1600m d'altitude, la fraîcheur est plus que présente et le magnifique ciel bleu présent dans la journée se voile soudain de nuages menaçants.

Il se met à neiger !!!

Adieu notre traditionel feu de camp du réveillon !

Nous passons la soirée bien au chaud dans le camion, autour d'un gâteau poire-chocolat.

 
Laissez vos commentaires surCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.ouNotre page Facebook